1611 Visite pastorale des églises de Villevieille

  30 Villevieille, Eglises

Visites pastorales de 1611 [AD du Gard G 1297 / non folioté]
Ecrit par Antoine MENARD, notaire de Nîmes, greffier du Chapitre de Nîmes

22 Août 1611
Compte rendu de la visite des églises de Villevieille

Il n’y a que 2 ou 3 habitants catholiques. L’église de Saint-Bauzille, dans la plaine, à l’emplacement de l’actuel Mas de Mestre, est entièrement ruinée. Celle de Sainte-Croix, dans le village, est en mauvais état. Les messes sont rares et dites par un prêtre qui n’est plus là depuis plusieurs jours. Elles se déroulent dans une petite pièce voutée (crotte) du presbytère avec un simple autel en pierres sèches. L’évêque ordonne que l’église Ste Croix soit réparée afin de pouvoir y assurer le service divin (messes et sacrements).

Transcription

Consulter sur Téléarchives  

Vizite de l’esglise de Villevielhe

Dudict jour vingtroisiesme dudict mois d’aoust au lieu de Villevielhe au devant de l’esglise Saincte Croix

Se seroict présenté Me DEMEREZ procureur fescal en l’evesché de Nysmes, lequel ayant la présence de Pierre LAVIE consul moderne dudict lieu l’a sommé et requys luy dire et déclarer quel service divin ce faict audict lieu de Villevielhe, quel nombre d’habitans catholiques y a, de l’estat de leur esglize et quy est leur vicaire.

Lequel AVIE consul tant en son nom que de son compagnon a dict que audict lieu n’y a que deux ou trois habitans catholiques savoir André SABATIER et ung aultre nommé Le Gouroitat?, troys enfans du Sr de Villevielhe et ung nommé Vidal, tous les aultres faisans profession de la religion préthendue refformée, estant le vicaire dudict lieu ung nommé Me Pierre BRES qui y vient par foys y faisant fère le service divin par ung aultre prebtre, lequel despuys dix ou douze jours s’en seroit allé, estant l’esglise de Sainct Bauzille de Villevielhe toute ruynée et abattue jusques aux fondemenz et ladicte esglise Sainte Croix partye ruynée et l’aultre partye encores droicte ne prenant le vicaire que le quart des fruictz décimaux et le surplus seroit prins par Mr le doyen de Sainct Gilles que en telle qualité est prieur dudict St Bauzille, ce faisant le service divin en une maison de la claustre et en une petite crotte ou y a ung aultel de pierre seiche sans aultre chose le dessus tout descouvert estant le prieuré de valleur de cinq cens livres sans y comprendre la part du sieur vicaire.

Surquoy nousdict seigneur l’evesque auroit ordonné que demeurant le dire escript que le service divin sera continué audict Villevieilhe par prebtre et clerc suffizans et capable et à ces fins que le prieur fornira d’ornemenz nécessaires pour ce faire et neanmoingz que l’esglise Ste Croix dudict Villevielhe sera réparée et remise en tel estat que le service divin y puisse estre comodement faict à quoy contribueront le prieur vicaire et habitans conformément aux arrestz des cours souveraines et ce pendant que le lieu où se faict le service sera couvert et l’aultel acomodé.

Laisser un commentaire